مستشفى محمد بوظياف
Hôpital Mohamed Boudiaf
مستشفى مختصة للطب العيون ورقلة
Hopital Ophtalmologue
مستشفى سايمان عميرات تقرت
Hôpital Slimane Amirat
مدرسة التكوين العالي شبه الطبي بورقلة
EFSPM
مؤسسة العمومية للصحة الجوارية البرمة
EPSP El Borrma
مؤسسة العمومية الإسشتفائية الطيبات
EPH Taibet
مؤسسة العمومية للصحة الجوارية الحجيرة
EPSP EL HADJIRA
مؤسسة العمومية للصحة الجوارية تقرت
EPSP TOUGGOURT
مؤسسة العمومية الإسشتفائية حاسي مسعود
EPH Hassi Messaoud

Structures réceptionnées et équipées en 2011

 

A) Structures réceptionnées :

fleche  Polyclinique Bir El Djir
fleche  Polyclinique Belgaid II
fleche  Polyclinique Sidi Maarouf
fleche  Polyclinique Sidi Chami
fleche  Polyclinique Akid Lotfi I
fleche  Polyclinique Akid Lotfi II
fleche  Polyclinique Hai El Yasmine
fleche  Polyclinique Ain El Kerma

  Avec ces réceptions le nombre de polycliniques passera de 36 actuellement à 44 polycliniques.

 B) Équipements acquis :
fleche 10 équipements de radiographie conventionnelle.
fleche 10 Colposcopes.
fleche 10 kits de laboratoire.
fleche 09 Fauteuils dentaires.
fleche 09 ambulances réservées au développement du SAMU de l’E.P.H El Mohgoun et de l’E.H Ain El Turck.


C) Moyens humains :
Ces structures pour qu’elles assument convenablement leur mission nécessitent une couverture adéquate en moyens humains.
En 2011 : La sortie des deux établissements de formation (E.F.P.M et I.T.S.P) de 224 paramédicaux toutes filières confondues.
Ce produit de la formation a été destiné essentiellement aux structures de proximité réceptionnées en 2011, comme il permettra de pallier aux insuffisances chroniques que connaissent les salles de soins et polycliniques en activités.
Il demeure entendu que ce produit de la formation ne concernera pas les structures lourdes (C.H.U et E.H.U) qui disposent de leurs annexes de formation.
L’E.H.U de part sa spécificité pourra également recourir aux établissements de formation privés dont les sorties des promotions 2011 a été de l’ordre de 450 paramédicaux.
La poursuite de la densification du réseau santé de proximité permettra à la fin du programme quinquennal la réalisation de 16 Polycliniques.

En tenant compte de la croissance démographique, les 52 polycliniques qui seront en activité permettront un rapprochement de la norme nationale qui est d’une polyclinique pour 25000 Habitants en zone urbaine et 4000 habitants en zone rurale. 
Ces réceptions seront accompagnées annuellement des moyens humains et matériels nécessaires.

Moyens humains :
Produit de la formation 2012 : 481
Produit de la formation 2013 : 720
Produit de la formation 2014 : 620

Equipements :
Les besoins en équipements pour les polycliniques et salles de soins se réaliseront d’une manière échelonnée de l’année 2012 à 2014 en priorisant les opérations d’acquisition d’équipements lourds et essentiels (radiographies conventionnelles, Echographies, fauteuils dentaires, kits de laboratoires et ambulances).

Structure en cours de Réalisation

fleche 01 Polyclinique à Sidi Bachir
fleche 01 Polyclinique à Ain El Beida
fleche 01 Polyclinique à Ibn Rochd (Ex. Carteau)
fleche 01 Polyclinique St Eugene
fleche 01 Polyclinique Gdyel

fleche 01 Polyclinique à Mers El Hadjaj

Structure en cours de Réhabilitation :
fleche Réhabilitation de l’hôpital Mohamed Seghir Nekkache ex Mohgoun
fleche Réhabilitation de l’hôpital Canastel

Acquisition :
fleche Acquisition d’un (01) Scanner pour l’hôpital Mohamed Seghir Nekkache ex Mohgoun

Activité de prévention :
La densification du réseau des structures de proximité ne doit pas omettre le développement des activités de prévention :
fleche Lutte Contre la Toxicomanie par l’équipement et l’ouverture des CIST réalisés à Akid Lotfi et Othmania (année 2011).
fleche Acquisition de 05 Mammographes pour le développement et le renforcement des pôles de dépistage du cancer de sein qui est la 1ère cause de mortalité maternelle.
fleche Acquisition de colposcopes pour le dépistage du cancer du col.
fleche Acquisition d’équipements pour la prise en charge des maladies émergentes et ré-émergentes.

Hôpitaux généraux :
L’autre palier qui requiert l’attention dans cette stratégie est la réalisation à la périphérie des structures hospitalo-universitaires (E.H.U et C.H.U) d’hôpitaux généraux de 240 lits, 120 lits et 60 lits ainsi que la programmation de maternités qui viendront s’ajouter aux maternités déjà opérationnelles.

Le lancement d’une maternité à Boutlelis ce qui donnera à l’achèvement de ce projet 510 lits de gynéco-obstétrique pour la wilaya d’Oran hors CH.U.O et E.H.U.O.
La capacité globale de la Wilaya d’Oran en lits d’hospitalisation sera à la fin du programme quinquennal de 5516 lits.
En amont, la stratégie de la direction de la santé et de la population vise la régulation entre les établissements hospitalo-universitaires et entre ces derniers et les structures de premier niveau sans omettre l’apport du secteur privé dans cette régulation.
Cette régulation portera sur un accompagnement de l’E.H.U, structure pivot de la Wilaya et de la région, pour le développement des spécialités n’existant pas au C.H.U Oran et répondant à sa spécificité comme :

fleche La chirurgie cardio-vasculaire.
fleche La chirurgie maxillo-faciale.
fleche La chirurgie hépatobiliaire.
fleche Les différentes greffes et transplantations.

Mais également à un accompagnement du C.H.U.O dans la prise en charge de toutes les maladies chroniques comme :

fleche Le diabète par le renforcement des relations avec la partie cubaine jusqu'à transfert des compétences aux spécialistes (internistes) du C.H.U et de l’E.H.U.
fleche La radiothérapie et la chimiothérapie par la réhabilitation et l’équipement du service existant au C.H.U d’Oran et l’acquisition d’un 3ème accélérateur pour renforcer le plateau technique de l’établissement hospitalier spécialisé en cancérologie de Misserghine Emir Abdelkader (procédure engagée) ainsi qu’un équipement de curiethérapie et le renforcement de l’établissement par un poste de transfusion sanguine.
fleche Le VIH/SIDA par la réhabilitation et l’équipement du service des infectieux du C.H.U d’Oran 
fleche La broncho pneumopathie par la réhabilitation des bâtiments de l’aile sud du C.H.U d’Oran .

 

Un autre volet qui intéresse de par son importance aussi bien les établissements de premier niveau que les structures hospitalo-universitaire porte sur le traitement des urgences.
Pour cet aspect, la stratégie de la Direction de la Santé consiste en l’implantation de SMUR à l’E.H.U, à l’E.H Ain El Turck et à l’E.P.H El Mohgoune, sous la houlette d’un système de régulation par le SAMU ainsi que l’aménagement et l’équipement d’un SMUR à l’E.H.S de pédiatrie Pr Boukhroufa Canastel.

Cliquer pour Localiser la direction de la santé

 

   DSPOGX

            Nvert2

hopital EPH OOUARGLA: (029) 70 22 18/42 14 93

samuSAMU:         (029) 70 22 18

Croissant-Rouge 50CROISSANT ROUGE:(029) 71 16 07 fax (029) 76 45 41

himayaPROTECTION CIVILE:(029)